BlagueGratuite

Les meilleurs blagues  
Accueil  |  Blagues  |  Images  |  Vidéos  |  
Blagues
Images drôles
PPS Gratuits
Vidéo Humour
Partenaires

Blagues sur les curés

Toutes les meilleurs blagues sur les curés, blague sur les curés, blague sur les soeurs et blague sur les moines en général. Riez un bon coup avec de l'humour sur les curés, c'est gratuit.....oui, oui.....c'est offert gratuitement!

-------------------------------------------

-------------------------------------------

Un curé descend une côte à vélo, soudain ! Ses freins lâches et il prend de la vitesse, ne pouvant s'arrêter.
Une femme voyant cela, sort de chez elle avec une boite et répand de la poudre sur la route. Lorsque le curé arrive à cet endroit, il stoppe net et n'en revient pas.
- "Qu'avez-vous mis là, sur la route ? " demande-t-il à la dame.
- "C'est de la poudre à récurer (arrêt curé)."

-------------------------------------------

Un gars achète un cheval d'un curé:
- Juste une petite chose avant que tu partes avec le cheval que je t'ai vendu, Pour le faire avancer tu doit lui dire "Dieu soit loué" et pour le faire arrêter tu doit lui dire "Amen".
Le gars pensent que c'est une blague n'en tient pas compte plus que ça.
Arrivé chez lui il embarque dessus et essaie de le faire avancer mais rien à faire le cheval reste sur place c'est alors qu'il se souvien du curé ce qu'il lui a dit.
- Dieu soit loué, alors le cheval part au galot, tout va bien mais il voit bientôt qu'il approche de la fallaise, il crit wo, wo, arrête mais ça ne fonctionne pas il crit alors "Amen" et le cheval arrête sec sur le bort de la fallaise.
- Dieu soit loué.....

-------------------------------------------

C'est l'histoire de deux gars vraiment affreux, sales, bêtes et méchants. De vraies pestes qui ne pensent qu'à faire des ennuis aux autres habitants du village ! Mais par contre, ils vont à la messe tous les dimanches et ne sont pas radins quand vient l'heure de la quête car ils espèrent ainsi se racheter de tous leurs pêchés contre leurs concitoyens.
Un beau jour, un des deux frères vient à mourir. La veille des funérailles, le frère resté vivant vient voir le curé et lui dit :
- Je vais vous faire un chèque d'un beau montant qui vous permettra de finir la réfection du clocher... Mais il y a une condition; Pendant l'office, il vous faudra dire explicitement que mon frère "était un saint". Si vous êtes d'accord, signez en bas de ce contrat et vous aurez le chèque...
Le curé lui dit :
- C'est d'accord...
Il signe le contrat et part encaisser le chèque le jour même. Le lendemain, au cours de la cérémonie, le curé fait l'éloge funèbre et commence par ces mots :
- Cet homme était habité par le diable. Il trompait sa femme, on l'a soupçonné d'avoir allumé plusieurs incendies dans le village, il était violent... Et il continue encore quelques minutes, jusqu'à ce que le curé conclue :
-... Mais comparé à son frère, cet homme était un saint...

-------------------------------------------

Dans le metro de Montréal, un type completement saoul entre dans un wagon et s'asseoit pres d'un prêtre. L'ivrogne dont le visage est recouvert de marques de rouge-à-lèvre, tient une bouteille de vodka presque vide dans une main et un vieux journal dans l'autre. Il ouvre le journal et commence a lire. Apres quelques minutes, il s'adresse a son voisin :
- Mon père, puis-je vous poser une question ? Qu'est-ce qui provoque l'arthrite ?
Moralisateur, le prêtre répond:
- Cela arrive lorsqu'on mène une existence volage, qu'on se vautre dans la luxure avec des femmes de petite vertu et qu'on abuse de l'alcool..
- C'est donc cela, retorque l'homme en baissant la tete, l'air attristé.

Pris de remords, le pretre poursuit:
- Je suis desole, je ne voulais pas vous heurter... Depuis combien de temps, souffrez-vous d'arthrite mon fils?

Et l'ivrogne de declarer:
- Non, non, je n'en ai pas. Mais je viens de lire un article sur le pape et lui apparemment, il en souffre depuis vingt ans!

-------------------------------------------

-------------------------------------------

Le curé fait un sermon :

- Mes enfants, méfiez-vous de la tentation : On commence par une petite cigarette, puis deux, puis trois, et on se met rapidement à boire, et c'est alors également le sexe sans limite qui fait son apparition, avec son cortège de femmes faciles et de perversions en tout genre !
... Oui, là-bas, une question ?
- Oui, monsieur le curé, où est-ce que l'on peut trouver cette cigarette magique ?

-------------------------------------------

-------------------------------------------

-------------------------------------------

-------------------------------------------

-------------------------------------------

-------------------------------------------

-------------------------------------------

-------------------------------------------

-------------------------------------------

-------------------------------------------

-------------------------------------------

-------------------------------------------

-------------------------------------------

-------------------------------------------

-------------------------------------------

-------------------------------------------

-------------------------------------------

blaguegratuite.com 2014 © tout droit réservé
Règles de confidentialité